bandeau2018Pour Ajouter les Langloiseries aux Favoris, appuyez simultanément sur les touches CTRL+D

Le maire annonce officiellement aux Commequièrois...

...qu'il ne se représentera pas aux prochaines élections municipales,
vous le lirez dans son prochain 4 pages

Voici son édito:
maireCe n’est pas sans une certaine nostalgie que je rédige le 53ème édito de cette lettre informative que j’avais souhaité mettre en place lors de mon 1er mandat et dont le 1er numéro est sorti le 1er novembre 2001.
C’est en effet le dernier pour ma part, car j’ai souhaité ne pas me représenter aux prochaines élections municipales et je souhaitais que vous en soyez les premiers informés OFFICIELLEMENT !
Même si cette décision n’est pas facile à prendre, je me retire de ma fonction de maire, que vous avez bien voulu me confier pour trois mandats soit pour une durée totale de 19 années. A 73 ans (en 2020) je ne me sentirais plus en âge d’assumer cette lourde fonction pendant encore 6 années. Je souhaite passer à d’autres actions et prendre plus de temps pour ma famille.
C’est une décision de raison, le coeur devrait suivre !
J’ai essayé d’oeuvrer au mieux pour ma commune et pour les Commequiérois et je crois pouvoir être aujourd’hui en mesure de passer le relais, fort du sentiment du devoir accompli.
Je transmettrais donc, en mars prochain, « les clés » de la mairie à la Commequiéroise ou au Commequiérois que nous allons élire lors des prochaines élections municipales qui se dérouleront, pour rappel, les dimanches 15 et 22 mars 2020.
Mon leitmotiv a été, pendant ces 19 années, le développement de notre commune qui en 2001 comptait 2290 habitants. Je fus, pour cela, aidé par des Elus et surtout des Adjoints, dans chacun des trois mandats, qui se sont complètement investis dans les tâches et responsabilités que je leur avais confiées. J’ai eu aussi la chance de pouvoir compter sur un personnel administratif sérieux et compétent assumant avec professionnalisme les tâches qui leur étaient confiées.
Si nous souhaitions que les commerces et services de proximité restent, voire se développent dans notre centre bourg, il fallait offrir à ces entreprises un « potentiel clientèle » suffisant. C’est pourquoi la première action a été de refondre complètement notre organisation territoriale en créant dès 2005 notre Plan Local d’Urbanisme (PLU) afin de définir les différents zonages, en développant d’une façon la plus organisée possible, les zones constructibles en cercles concentriques autour de notre Centre Bourg.
Grâce à ce nouveau PLU, la commune s’est lancée dans l’acquisition de nombreux terrains afin d’y créer des lotissements communaux dont les parcelles étaient prioritairement destinées aux jeunes et aux primo-accédants.

L’arrivée massive de jeunes couples a permis un accroissement important des naissances et ceci depuis 2009, avec un pic de 51 naissances en 2014.
Si au 1er janvier 2019, l’INSEE nous comptabilise à 3493 habitants, le recensement qui doit se dérouler en janvier 2020 pour notre commune, nous donnera une réalité précise de notre population.
Notre attractivité est réelle puisque les nouveaux arrivants nous indiquent souvent que leur choix de notre commune s’est fait par les nombreux commerces et services de proximité en mettant en exergue les services médicaux et paramédicaux qui y sont implantés.
Mais rien n’est jamais acquis définitivement. Nous devons continuer à être à l’écoute des évolutions souhaitées par nos commerçants, nos artisans, nos professions libérales et tous ceux qui créent notre dynamique communale, sans oublier nos agriculteurs qui participent à la qualité de notre environnement.
Cette dynamique est un ensemble qui n’existerait pas sans nos associations communales qui répondent à des besoins sportifs, culturels, éducatifs ou d’animation pour tous les âges, pour tous les goûts.
Si parmi toutes les actions de nos associations, je cite la fête des Médiévales, c’est que cette dernière est le reflet criant de l’attractivité de notre château, site emblématique, et la concrétisation d’un succès difficilement imaginable. C’est l’exemple même d’une action qui fédère plusieurs associations communales et de très nombreux bénévoles épris de cette envie de donner un moment de détente, un moment de plaisir aux innombrables visiteurs qui se pressent pour pouvoir accéder sur le site de notre château.
Très belle récompense de vos efforts fournis, très beau geste de générosité dans votre bénévolat qui contrarie l’individualisme et l’égoïsme ambiant. Mesdames et Messieurs les bénévoles, BRAVO ET MERCI !

Pour les travaux en cours sur notre commune, je mentionnerais spécifiquement le rond-point « D754 – RD82 » qui permet une meilleure fluidité des véhicules venant de la rue de la Vie et aussi de faire ralentir ceux qui arrivent de la rue du château. Les premières réactions rapportées sont plutôt satisfaisantes.

D’autres chantiers sont en cours comme : travaux de sauvegarde du château, la Maison St Joseph, le parking devant l’école privée, la future Maison des Associations (ex restaurant scolaire), l’avenir du terrain de l’entreprise Péridy … et bien d’autres que je souhaiterais bien avancer, voire se conclure avant mars 2020 !
Comme chaque année, je vous en parlerais lors de mes prochains « Voeux du Maire ».
Je vous invite donc à cette soirée des Voeux, qui se déroulera à la salle polyvalente :
Mes derniers voeux vendredi 3 janvier à 19h00, avec un accueil des nouveaux arrivants à 18h00.
Cette soirée aura une saveur bien particulière puisque ce sera ma dernière soirée des voeux aux Commequiérois. La présentation sera plus succincte puisque je laisserais les projets à la future équipe municipale. Ce sera l’occasion de vous retracer rapidement les moments forts et les plus fondamentaux de ces 19 années passées au service de ma commune.


Dans l’attente de se retrouver, je vous souhaite, à Toutes et Tous une Belle fin d’année 2019.
Citation : « La satisfaction du devoir accompli, c’est de l’avoir fait ! »
Jean-Paul ELINEAU, Maire de Commequiers