bandeau2018Pour Ajouter les Langloiseries aux Favoris, appuyez simultanément sur les touches CTRL+D

Ouest France, l'édition du soir du 18 mars 2020

Je me permets de faire circuler cet article, émanant de Ouest France, l'édition du soir du 18 mars 2020, écrit par Bruno ALVAREZ.

Attention aux arnaques qui exploitent la peur du coronavirus

Demandes d’argent, sites malveillants, piratages…
Des petits malins exploitent la peur suscitée par la propagation du coronavirus et les mesures de confinement, pour monter des escroqueries. Méfiance

Ne jamais payer pour remplir l’attestation de déplacement
Dans un post Facebook, la gendarmerie des Yvelines a très sérieusement mis en garde contre ce type d’escroquerie. « Cette attestation est GRATUITE et téléchargeable ! précise la compagnie de gendarmerie.
(demander à un bon ami de vous faire une copie gratuite - JML)


Revente de masques FFP2 et des masques chirurgicaux sur une boutique en ligne, alors que les objets étaient périmés depuis septembre 2012.

Attention au piratage informatique
D’autres malfaiteurs ont mis au point une technique un peu plus élaborée pour piéger les gens.
Certains sites proposent en effet de générer automatiquement en ligne l’attestation.
Il suffit de remplir ses informations personnelles, comme son adresse, sa date de naissance ou encore sa signature.

Le risque est que ces sites, parfois hébergés à l’étranger, mettent à disposition les données enregistrées à des pirates informatiques. Ces sites peuvent également rediriger vers des pages ou des logiciels malveillants.

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a posté un tweet, mercredi 18 mars, pour appeler à la méfiance. Elle conseille d’imprimer l’attestation ou de la recopier.

Comment éviter les pièges ?

Le spécialiste de distiller quelques conseils pour ne pas se faire piéger :
« La première chose, c’est de vérifier que votre ordinateur n’est pas vérolé, à l’aide d’un logiciel antivirus.
Ensuite, il faut vous comporter comme au bureau :
- Ne pas consulter de sites internet douteux,
- Se méfier de mails provenant d’expéditeurs inconnus,
- Bien mettre à jour les applications quand le système le demande
- Installer que des logiciels que vous connaissez. »
Soyez donc très vigilants.
Merci à Ouest France et à la gendarmerie (langloiseries)