bandeau2018Pour Ajouter les Langloiseries aux Favoris, appuyez simultanément sur les touches CTRL+D

Une fafouille de nos Eco'liés Commequiérois

En direct du Maroc (copie conforme au message) 14/11/2019 à 11h24

Salam aleykoum ! Quelques nouvelles de l’équipe!!
Voilà 3 semaines que nous sommes au Maroc, le temps passe follement vite.
Deux trajets ; Alex a pédalé seul pendant deux semaines le long de la côte marocaine étant donné qu’il devait rejoindre et passer quelques jours avec sa copine à Essaouira.
Quand à nous, nous avons opté pour un trajet plus montagneux ! Direction Meknes puis d’autres villages dans les terres, en tout ce sera plus de 1100km que nous aurons parcouru depuis Tanger.
Alors que nous avions traversé un sud de l’Espagne quasi désertique on ne pensait pas voir autant de verdure dans le Nord du Maroc ! On croisera beaucoup de culture différentes entre des tomates, poivrons, myrtilles, avocats, olives, fraises, cacahuètes, oranges, …
Par rapport à l’Espagne nous avons moins eu l’occasion de faire du camping sauvage tout simplement parce que les locaux nous déconseillait de dormir dehors. Question de sécurité d’après eux. Ici, même en nous cachant le plus possible, il y a toujours un Marocain qui traine et qui nous débusque !
A plusieurs reprises nous avons gouté à l’hospitalité légendaire Marocaine ! Bien souvent des fermiers nous accueillait et nous goinfrait de nourriture et de thé ! Impossible de refuser car c’est une tradition de recevoir les invités comme des rois !
A notre grand étonnement personne ne parle Français dans les campagnes ! Nous avons du apprendre quelques rudiments d’arabe pour nous faire comprendre ! Malgré la barrière des langues nos hôtes ont su faire preuve d’une générosité sans bornes ! Bien souvent se sont les plus démunis qui nous offrent le plus. De beaux moments de partage, une belle leçon de vie !

L’expression « c’est le souk ici » prend tout son sens au Maroc ! On croirait voir des images d’archive de la France à chaque instant. Des ânes qui transportent des chariots remplis de bric à broc, des poules qui sont trimbalés dans tout les sens et des camions roulant à toute berzingue chargés de tas de paille empilés de façon à ce que les ballots dépassent de 3 mètres de chaque cotés. Alors que pendant ce temps là des vieux taxi mercedes se dépassent à 3 sur une route qui fait 5 mètres de large ! On se demande comment nos petits vélos ne se retrouvent pas écrasés !

Nous nous sommes tous rejoint dimanche dernier à Essaouira.
Mais pas le temps d’enfiler les sandales, nous avions un objectif en tête, celui de faire l’ascension de la plus haute montagne du Maroc, et de l’Afrique du Nord. Nous nommons le TOUBKAL !

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, ciel, plein air et nature
Hop hop hop direction Marrakech très tôt le matin afin de relier dans la journée le village où commence le trek: Imlil.
Ce sera donc 6h de marche dans l’après-midi et une nuit (fraiche!) en bivouac à 3200m d’altitude qui nous attendent.
Départ à la frontale à 5h du matin. 2h30 d’ascension avec de nombreuses rafales de vent qui nous force à nous jeter à terre pour ne pas basculer. Nous arriverons au sommet au petit matin. BINGO, nous voilà heureux comme des gosses à 4167m d’altitude. Malheureusement pas le temps de trop profiter du paysage car le vent nous gelait les mains !
Quel bonheur de faire un peu de marche après des semaines à pédaler ! C’est aussi à ce moment là que tu te rend compte que se ne sont pas les mêmes muscles qui travaillent étant donné les énormes courbatures le lendemain !

 

Nous reprenons les vélos et la route aujourd’hui, direction le sud avec une boucle de prévue dans l’anti-atlas, puis la longue et désertique traversée du « Sahara Occidental ».

Les vélos se portent bien et nous aussi. Toujours prêt à en découdre !!! Gros bisous à tous.