bandeau2018Les informations de Commequiers par Jean-Marie

Interview d'une psychologue qui se fixe à Commequiers

valérie Colin 15 12 21

Je suis Valérie Colin, 51 ans, Savoyarde,  3 enfants.

Quel est votre parcours ?
J’ai fait mes études à l’université de Lyon qui est une université au cursus complet, dense et assez sélective. Après ma sortie de la Fac, je me suis installée en tant que libérale où j’ai créé mon premier cabinet dès la fin de mes études dans le département du Rhône. Quelques années après,  j’ai déménagé en Savoie dans une petite commune où j’ai ouvert mon second cabinet.Sur cette commune s’est profilé un projet de « maison de santé pluridisciplinaire » (MSP)  oùj’ yai travaillé pendant plus de 8 ans. Ce fut une expérience riche  en échanges, en collaborations, en projets de santé et de soins..


Quel est votre métier ?
Le métier psychologue clinicien fait partie du domaine de Santé.  Mon cursus me permet d’être  psychologue clinicienne et spécialisée en maladies psychosomatiques. iI faut valider un master2 (soit un bac plus 5), pour devenir psychologue et c’est la dernière année d’étude qui permet d’avoir le titre de psychologue. Selon la spécialité choisie au sein de son cursus d’études,  on développe des connaissances et des compétences pointues dans un secteur particulier et cela peut aboutir à des spécialités spécifiques.


Quelles sont vos spécialités ?
Après ma sortie de la Fac, j’ai choisi de me former pendant plus de 10 ans (et je continue car j’adore apprendre et me former), dans des domaines différents mais complémentaires dans ma pratique libérale. Notamment une formation de plusieurs années pour être thérapeute familiale et conjugale. Cela m’aide beaucoup pour accompagner les enfants, les adolescents, les fratries et les couples.
Grâce à ma polyvalence et à mes convictions humaines, j’ai suivi des enfants placés en famille d’accueil sous mandat judiciaire. Travailler dans la protection de l’enfance a été une opportunité d’intervenir au carrefour du milieu socio-éducatif et judiciaire et de créer un beau partenariat avec ces familles d’accueil qui sont là pour ces enfants qui ont bien besoin d’amour et de repères.

 J’ai une spécialité en clinique  pour accompagner un public assez large.Mes entretiens quotidiens sont encore plus ciblés aujourd’hui autour des émotions et de leur impact ainsi que des symptômes et maladies. Le corps est un atout de taille dans mon travail pour lever les blessures et traumatismes.

Ce qui ne peut être dit en mots est exprimé en maux. J’ai l’habitude de travailler en concertation avec tous les professionnels de la santé tout comme les établissements scolaires, instituts et autres…

Avez-vous d’autres thérapies ?
Mes formations ainsi que ma pratique depuis 20 ans maintenant me permettent de suivre des couples, des fratries, des familles mais aussi enfants, adolescents, adultes et groupes.

J’anime des groupes de paroles et fais des suivis individuels auprès des patients malades et de leurs familles au sein de la ligue contre le cancer. De même, avec France d'Alzheimer* pour  accompagner les aidants.

J’ai également une casquette d’intervenante pour faire de l’analyse de pratique auprès d’organismes, d’associations ou autres. En effet, je suis intervenue pendant 9 ans dans une association de bénévoles qui accompagnaient des personnes en fin de vie en unités palliatives et en EPADH.

Je suis très  à l’aise pour parler dans les domaines de violences conjugales, familiales,  harcèlements,  perversion, ainsi que des problématiques concernant la mort, le deuil, la séparation, divorce…

Mon expérience en tant que psychologue faisant de l’analyse de la pratique m’a permis d’intervenir auprès de professionnels très variés tels que crèche, services de soins et d’aide à domicile, protection de l’enfance…

Pourquoi êtes-vous venue à Commequiers ?
Suite à une formationen Vendée, j’ai eu l’occasion de venir plusieurs fois dans la région. Je m’y sentais bien, le climat et l’océan m’ont plu, c’est tout cela qui m’a donné envie de venir y vivre !

Aujourd’hui, je travaille en lien  avec la ligue contre le cancer où j’anime des groupes de paroles, lieu important pour poser les mots, les peurs, les questions…. Je peux être amenée à suivre les patients et leurs familles en consultation individuellle.

Lors d’une formation proposée par SVS85 (stop aux violences sexuelles), j’ai rencontré des confrères qui m’ont parlé du coin et notamment de Commequiers où un cabinet était disponible. Celui-ci m’a tout plu ainsi que la commune et ses commodités.

Quel est votre organigramme de la semaine ?
Je fonctionne sur rendez-vous uniquement. Il suffit de m’appeler au : 06 17 94 08 07 et de se rendre au 64 avenue Charles de Gaulle, en face de la mairie et à côté du fleuriste.

France d'Alzheimer* : Créée en 1985, à l’initiative de familles et de professionnels du secteur médico-social, France Alzheimer et maladies apparentées a pour objectif d’améliorer la prise en soin des personnes malades et des familles